Quatre millions de personnes ont un besoin vital d`aide au Darfour, selon Jan Egeland

Redaction

Angolapress, 24 Novembre 2006

Quatre millions de Soudanais ont un besoin vital d`assistance humanitaire au Darfour, alors que les milices arabes et les rebelles, qui se sont réarmés, ont renforcé leurs attaques, recommencé à piller et à brûler des villages dans cette région de l`ouest du Soudan, selon le secrétaire général adjoint de l`ONU aux affaires humanitaires.

Jan Egeland a dénoncé la "détérioration dramatique" de la situation au Darfour, où le nombre de personnes qui ont besoin d`aide a augmenté continuellement depuis sa première visite en 1984.

Il y en avait alors un million. Il a averti mercredi soir que la région pourrait faire face à une catastrophe humanitaire majeure dans les semaines à venir s`il n`y a pas de véritable cessez-le-feu et de nouveaux efforts engagés pour parvenir à une paix durable.

Il a accusé le gouvernement soudanais, les milices arabes qu`il soutient et les mouvements rebelles d`attiser le conflit, et la communauté internationale de ne pas protéger les civils innocents qui vivent dans la crainte des viols et des meurtres, alors que les dirigeants du monde entier s`étaient engagés à le faire lors d`un sommet de l`ONU en septembre 2005.

"Je reviens porteur d`un appel de Darfouriens assiégés demandant une action immédiate pour arrêter définitivement les atrocités commises contre eux", a déclaré Jan Egeland, qui vient de terminer sa quatrième et dernière mission au Darfour avant de quitter ses fonctions le mois prochain.