Kofi Annan convoque une réunion à haut niveau sur le Darfour

Redaction

7/7, 16 Novembre 2006

Le secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, doit mener ce jeudi, à Addis Abeba, des consultations "à haut niveau" sur la province soudanaise du Darfour, destinées à "faire avancer de manière décisive le processus de paix", alors que la crise déborde désormais sur des pays voisins.

La réunion sur le Darfour, en guerre civile depuis 2003, a été convoquée par M. Annan et le président de la Commission de l'Union africaine (UA), Alpha Oumar Konaré. Sont invités des hauts représentants des cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU (Chine, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne et Russie), de la Ligue arabe, de l'Egypte, de l'Union européenne, du Gabon et du Congo (qui assure actuellement la présidence de l'UA). Le ministre soudanais des Affaires étrangères, Lam Akol, participera aussi à cette réunion.

Le but de cette réunion "à haut niveau" est "d'examiner la situation au Darfour et de faire avancer de manière décisive le processus de paix". "C'est une consultation sur la situation au Darfour à la lumière du rôle de l'Amis (mission de paix de l'UA au Darfour) et de la question de la transition", à savoir le passage de relais prévu entre l'UA et l'ONU.

Le 31 août, le Conseil de sécurité de l'ONU a décidé l'envoi de Casques bleus pour prendre la relève de l'Amis, sous-financée et mal équipée, mais le président soudanais Omar el-Béchir s'y oppose catégoriquement, y voyant une tentative occidentale de recoloniser son pays. Des milliers de Casques bleus sont cependant actuellement déployés dans le sud du Soudan, qui a été le théâtre d'une guerre civile de 1983 à 2005.