Darfour: l'Onu dénonce des attaques meurtrières contre des réfugiés

Redaction

Romandie News, 02 Novembre 2006

NEW YORK - Des milices ont à nouveau attaqué des camps de réfugiés ces derniers jours au Darfour, province de l'ouest du Soudan. Elles ont fait de nombreuses victimes parmi lesquelles 27 enfants âgés de moins de 12 ans, ont rapporté les Nations unies.

Les attaques ont eu lieu les 29 et 30 octobre dans la région de Djebel Moun. Elles ont notamment visé un camp abritant 3500 personnes qui avaient fui les violences, a précisé Marie Okabe, porte-parole de l'Onu.

Le secrétaire général des Nations unies, Kofi Annan, a appelé toutes les parties à cesser les affrontements dans cette région. Il a demandé au gouvernement soudanais de tout faire pour protéger les civils de ces attaques, a indiqué Okabe.

Depuis le début des combats au Darfour en 2003, plus de 200 000 personnes ont été tuées et 2,5 millions ont dû fuir leur domicile pour se réfugier dans des camps.

Le conflit oppose essentiellement les rebelles non arabes au gouvernement dominé par les Arabes, associé aux milices Djandjaouids. Le gouvernement soudanais a refusé le déploiement d'une force de maintien de la paix de l'Onu au Darfour.