Des violences entre communautés font plus de 100 morts au Tchad

Redcation

Les Echos, 09 Novembre 2006

Des affrontements entre des communautés arabes et kibets, des tribus non arabes, ont fait plus d'une centaine de morts, la semaine dernière, dans la région du Salamat, au sud-est du Tchad, a reconnu le ministre de l'Administration territoriale qui a précisé que « la situation est redevenue calme depuis trois jours ». La région du Salamat, frontalière de la Centrafrique et située non loin du Darfour soudanais, a été le théâtre, fin octobre, d'affrontements entre l'armée et les rebelles tchadiens de l'Union des forces pour la démocratie et le développement (UFDD). Aucun lien n'a été établi dans l'immédiat par les autorités entre la présence des rebelles dans cette région et les affrontements entre Arabes et Kibets.