La Russie va envoyer des soldats de la paix au Soudan

Redaction

Tass, 16 Juin 2005

La Russie participera à l'opération de maintien de la paix de l'ONU au Soudan et enverra jusqu'à 50 soldats dans ce pays africain pour travailler comme officiers de liaison, observateurs militaires et membres du personnel aux sièges sociaux de la mission de l'ONU, a déclaré un représentant de haut rang du Ministère de la Défense russe à un correspondant d'ITAR-TASS aujourd'hui.

« Selon une décision prise par le commandement militaire du pays, nous enverrons un groupe d'hélicoptères au Soudan pour faciliter le travail de la mission de l'ONU. Celui-ci se composera de quatre hélicoptères militaires de transport Mi-8MT avec environ 120 membres d'équipage et de personnel technique, » a déclaré le représentant à l'agence.

Il a insisté sur le fait que le calendrier d'expédition du groupe d'hélicoptères russes au Soudan « dépendait entièrement du financement de l'ONU ». « Aux termes d'un accord avec cette organisation, la Russie payera la préparation du groupe d'hélicoptères à Torzhok (dans la région de Tver).

Les Nations Unies doivent couvrir tous les autres frais généraux, y compris le coût du transport du groupe au Soudan à bord des avions russes et les frais de maintenance dans le pays. Jusqu'ici, elles n'ont fourni aucun fonds quelconque », indique la source. « En ce qui concerne cette question, nous insisterons sur la formule suivante : d’abord l’argent, puis les places dans les avions, » a-t-il dit.

Le porte-parole a rappelé que le Ministère de la Défense russe participe actuellement à 12 opérations de maintien de la paix des Nations Unies, dans lesquelles 102 soldats travaillant en tant qu’officiers de liaison et observateurs militaires (« casques bleus »).

« Si vous ajoutez les 112 « Casques Bleus » travaillant comme pilotes et techniciens pour le groupe aérien russe en Sierra Leone, cela revient à un nombre total d'employés militaires russes impliqués dans des opérations de maintien de la paix à 214, » a conclu la source d'ITAR-TASS.