Darfour : l'ONU dénonce trois nouvelles attaques contre des déplacées

Xinhua

Xinhua, 07 Novembre 2006

La Mission des Nations Unies au Soudan (UNMIS) a signalé au moins trois nouvelles attaques contre des personnes déplacées près du camp de Kalma dans le sud du Darfour (ouest du Soudan), a déclaré lundi un porte- parole du secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan.

"La Mission a imputé la responsabilité des attaques à des nomades arabes et indique que les occupants du camp avaient demandé davantage de patrouilles par la Mission de l'Union africaine au Soudan (MUAS)", a dit le porte-parole.

L'UNMIS a signalé que la situation dans le nord du Darfour- Ouest demeurait "très tendue", et que les milices armées poursuivaient leurs mouvements, a-t-il ajouté.

Vendredi dernier, le Haut commissaire de l'ONU pour les droits de l'Homme, Louise Arbour, a demandé au gouvernement soudanais d'ouvrir "une enquête urgente sur les attaques perpétrées dans sa province occidentale du Darfour".

Ces derniers jours, au moins 50 personnes ont été tuées dans les attaques de Jebel Moon et de Seleha et au moins 7.000 personnes ont été touchées par les violences, selon le Haut commissariat de l'ONU pour les droits de l'homme (HCDH).