Sudan: Une force internationale efficace est indispensable au Darfour, dit M. Bush

Stephen Kaufman

All Africa, 01 Novembre 2006

Il faudrait qu'une force internationale « crédible et efficace » soit déployée au Darfour et que les autorités soudanaises comprennent que le gouvernement des États-Unis est sérieux lorsqu'il demande à Khartoum de collaborer avec la communauté internationale, a fait valoir le président Bush, le 31 octobre, lors d'un point de presse auquel participait également l'envoyé spécial des États-Unis pour le Soudan, M. Andrew Natsios.

M. Natsios, qui a récemment passé dix jours au Soudan, est revenu porteur « d'un rapport accablant sur la situation humanitaire dans le pays », a dit M. Bush. Il s'est aussi rendu compte que la communauté internationale devait « faire quelque chose ».

Les États-Unis, a indiqué le président Bush, vont travailler avec leurs partenaires internationaux pour « se mettre d'accord sur un plan unique concernant la façon de régler le problème et de sauver des vies », un plan que M. Natsios et les envoyés spéciaux d'autres pays présenteront au gouvernement soudanais. Un tel plan, a expliqué M. Bush, devra mentionner la nécessité d'une force internationale au Soudan « pour montrer clairement que la communauté internationale respecte la vie des hommes et que ses membres vont travailler de concert pour sauver ces vies ».

La situation au Darfour reste présente dans l'esprit des Américains, a affirmé M. Bush, ajoutant que les États-Unis vont collaborer avec d'autres pays pour trouver une solution à la souffrance de la population.

Selon le secrétaire de presse de la Maison-Blanche, M. Tony Snow, le président Bush est « indigné » à propos de la situation humanitaire au Darfour.

« Il est d'avis que la communauté internationale doit redoubler d'efforts pour trouver une solution, de même que le gouvernement soudanais », a précisé M. Snow.