Les récents combats au Darfour ont fait 300 000 déplacés, selon l'ONU

Reuters

Le Monde, 22 Mai 2013

Environ 300 000 personnes récemment déplacées par une recrudescence des combats au Darfour vivent dans des conditions terribles et manquent de nourriture, a déclaré mercredi 21 mai la secrétaire générale adjointe de l'ONU chargée des affaires humanitaires. Ce chiffre est supérieur au nombre total de déplacés lors des trois dernières années dans cette région de l'ouest du Soudan où les combats, moins intenses que lors de la période 2004-2005, ont tout de même repris depuis janvier entre l'armée soudanaise, des rebelles et des tribus rivales.

"Ici, sous le soleil brûlant de l'été, ils n'ont quasiment rien. Il leur faut encore marcher loin pour avoir de l'eau", a dit Valerie Amos, chef du Bureau de la coordination des Affaires humanitaires (BCAH), lors d'une visite dans un camp de tentes près d'El Fasher, où vivent 18 000 déplacés.