Soudan: La MINUAD préocupée par la recrudescence des combats au Darfour

Redaction

Afrique En Ligne, 21 Février 2011

Khartoum, Soudan – La Mission conjointe des Nations unies et de l'Union africaine au Darfour (MINUAD) a fait part de ses inquiétudes suite à la recrudescence des combats violents dans la région du Darfour au Soudan et elle a exhorté tous les belligérants à faire preuve de retenue au moment où leurs représentants sont en réunion au Qatar pour trouver un règlement à la crise latente.

Un communiqué de la MINUAD remis à la PANA au cours du week-end indique que le Joint Special Representative (représentant spécial conjoint, JSR, sigle en anglais) et le chef de la mission, Ibrahim Gambari, ont exprimé leurs profondes inquiétudes devant la recrudescence des combats entre les forces du gouvernement du Soudan et celles de mouvements rebelles au Nord-Darfour.

On rapporte que de violents affrontements se poursuivent par intermittence dans la région depuis la mi-décembre 2010 dont certaines contre des populations civiles ont provoqué des pertes en vies humaines et occasionné des blessures, des dégâts matériels et un nouveau déplacement de milliers de personnes et le retrait du personnel humanitaire.

'Le représentant spécial conjoint est particulièrement bouleversé par les rapports sur les récents accrochages entre les forces gouvernementales et un groupe combiné de combattants issus de plusieurs mouvements rebelles dans la région de Shangil Tobaya, à 66 kilomètres au sud-ouest de Fashir, la capitale du Nord-Darfour', poursuit le communiqué.

Il cite Gambari qui a lancé un appel à tous les belligérants à cesser toute action offensive et toute confrontation armée et à faciliter l'accès des organisations humanitaires et de la MINUAD aux zones où vivent les population dans le besoin.

Le communiqué indique que le JSR rappelle à toutes les parties concernées qu'en ce moment, les négociations et le dialogue politique en cours promettent un règlement pacifique du conflit au Darfour et il a exhorté toutes les parties à s'impliquer entièrement dans le processus de paix, à faire preuve de retenue et à assurer la protection des civils.