Soudan : le gouvernement accepte de retourner à la table des négociations à Doha

Redaction

Xinhua, 02 Février 2011

Le gouvernement soudanais a accepté jeudi de retourner à la table des négociations à Doha, capitale du Qatar, qui parraine les négociations de paix soudanaises sur le Darfour, en réponse à la demande d'un médiateur du Qatar qui a fixé à la fin du mois de février le calendrier pour atteindre un document de paix final.

Le 30 décembre 2010, le gouvernement soudanais a retiré sa délégation de Doha après que les parties au conflit du Darfour ont échoué à s'entendre sur un accord de paix qui devait être signé à la fin de décembre 2010.

Le ministre d'Etat des Affaires étrangères du Qatar, Ahmed Abdullah al-Mahmoud, a rencontré mercredi à Khartoum le président soudanais, Omar el-Béchir, en présence de Ghazi Salahuddin, assistant du président soudanais et officiel du gouvernement en charge du dossier du Darfour, et d'Amin Hassan Omer, chef de la délégation du gouvernement soudanais aux négociations de paix de Doha.

"Le président a accepté d'envoyer une délégation très limitée pour s'informer des nouvelles idées proposées par la médiation, à condition que le calendrier, fixé pour la fin du mois, soit respecté", a indiqué M. Salahuddin aux journalistes après les discussions jeudi à Khartoum.

Par ailleurs, le ministre du Qatar semble optimiste quant à des avancées positives dans le dossier du Darfour.

"Nous sommes maintenant à la dernière étape du document de paix du Darfour et j'ai parlé aux officiels soudanais de l'importance de l'existence d'une délégation à Doha pour achever les consultations sur le document", a déclaré M. Al-Mahmoud aux journalistes après les discussions.