Des milliers de personnes fuient les combats au Darfour

Version Française Pierre Sérisier

Le Point, 15 Septembre 2008

Des milliers de personnes ont été obligées de fuir leurs villages dans le nord du Darfour où les affrontements entre les troupes soudanaises et les rebelles font rage depuis une semaine, ont rapporté lundi des organisations humanitaires.

Plusieurs villages ont été complètement abandonnés par leurs habitants qui ont trouvé refuge dans des montagnes voisines où ils sont privés de toute aide alimentaire et sanitaire.

L'armée soudanaise, soutenue par des bandes de miliciens, ont mené une série d'attaques contre les positions des rebelles dans le nord du Darfour tout au long de la semaine passée.

"La région a été complètement désertée", a précisé un responsable d'une ONG. "Les gens s'enfuient. Pour l'instant, on ne sait pas s'ils se rendent dans d'autres villages ou s'ils se réfugient dans les montagnes ou dans des camps."

Une autre source a précisé que ces mouvements de populations concernaient des milliers de personnes.

Pour l'instant, les organisations humanitaires n'ont pas pu porter assistance à ces personnes, a déclaré dimanche soir Ameerah Hak, représentante de l'ONU au Soudan.

"Les conséquences de ces opérations militaires sur les populations sont très inquiétantes", a-t-elle ajouté. "Il est évident qu'il y a des déplacements de populations mais nous ne disposons d'aucun chiffre fiable."

Selon l'organisation Partner Aid International, basée à Francfort, des témoins ont raconté que l'hôpital de Khazan Tunjur et quatre villages proches de Taouila ont été incendiés dimanche matin.

"D'importants groupes de villageois sont en train de fuir la région", indique l'organisation dans un communiqué.