MSF évacue 49 blessés d'un camp du Darfour

Redaction

Xinhua, 27 Août 2008

L'ONG Médecins Sans Frontières ( MSF) a annoncé mardi avoir évacué 49 patients blessés par balles du camp Kalma vers l'hôpital de Nyala dans la région soudanaise du Darfour.

L'organisation médicale a déclaré dans un communiqué publié à Nairobi que ses équipes essaieront de retourner dans le camp plus tard mardi pour apporter des soins aux blessés et autres patients.

"Cet incident fait pression sur une population qui doit déjà se battre contre les inondations qui ont récemment détruit plus de 6 000 abris", a souligné MSF.

Le camp Kalma, qui abrite plus de 90 000 personnes, est un des plus grands camps de déplacés du Darfour.

Au moins 65 patients ont été admis lundi à la clinique de MSF qui se situe à l'intérieur du camp, suite à la fusillade plus tôt dans la matinée par les forces soudanaises.

"Plus de la moitié des personnes admises sont des femmes et des enfants. MSF a réussi à sécuriser le passage pour évacuer 49 des blessés les plus graves vers l'hôpital dans la ville voisine de Nyala. Un patient est mort à l'hôpital dans la nuit", a indiqué l'ONG.

Selon des informations, les forces soudanaises, qui auraient tué des douzaines de résidents du camp Kalma lors d'un raid lundi, se massaient encore à l'extérieur du camp mardi.

Les Nations Unies se disent inquiets après avoir été informées que des véhicules de la police soudanaise ont encerclé le camp des déplacés internes (PDI) dans le Sud du Darfour et que des civils ont été tués lors d'attaques à l'intérieur du camp.

Le coordinateur humanitaire de l'ONU au Soudan a appelé à la mise en place immédiate d'un couloir humanitaire au camp Kalma, qui abrite environ 80 000 PDI, afin que les blessés puissent être évacués.