Soudan: Un ministre échappe à la CPI

Redaction

Jdd, 07 Juin 2008


Ahmad Haroun, un ministre soudanais accusé d'avoir commis des crimes au Darfour en décembre dernier, a échappé vendredi à la Coup pénale internationale (CPI), qui avait prévu de dérouter son avion pour procéder à son arrestation. "Avec la coopération de certains états, l'avion devait être dérouté, a précisé Florence Olara, une porte-parole de la CPI. Un pays était prêt à accueillir l'appareil une fois qu'il était dérouté, mais Haroun a été informé et a quitté le vol. Il n'est donc jamais venu à La Mecque." La cour installée à La Haye a retenu 51 chefs d'accusation contre Ahmad Haroun, dont incitation au meurtre, au viol et à la torture et déplacement de populations au Darfour.