Soudan: Paris ramène Nour dans les négociations

Redaction

Ap, 20 Mars 2008


Le ministre des Affaires étrangères Bernard Kouchner a annoncé jeudi que la France avait obtenu la participation du chef historique de la plus ancienne rébellion du Darfour à des consultations avec les médiateurs de l'ONU et de l'UA ainsi que des représentants des cinq membres permanents, qui se sont tenues mardi à Genève.

La rencontre entre Abdulwahid El Nour, président du Mouvement de libération du Soudan (MLS), les co-médiateurs des Nations unies et de l'Union Africaine, Jan Eliasson et Salim Ahmed Salim, et des représentants de la France, des Etats-Unis, du Royaume-Uni, de Chine et de Russie, "a permis de nouer un dialogue" entre le chef du MLS et ces "acteurs majeurs de la communauté internationale", a estimé le chef de la diplomatie dans un communiqué.

Selon M. Kouchner, "l'ensemble des participants s'est accordé sur la nécessité de renforcer la sécurité sur le terrain, notamment grâce au déploiement de la mission des Nations unies et de l'Union Africaine, la MINUAD, ainsi que sur l'importance de la normalisation des relations au niveau régional pour favoriser la recherche d'une solution politique à la crise au Darfour".

Paris a "demandé à M. El Nour de prendre toute sa part dans le processus diplomatique conduit par les co-médiateurs de l'ONU et de l'UA". "J'espère que cette étape, conçue dans le cadre des efforts engagés par la France pour amener M. El Nour à prendre une part active à la recherche d'une solution politique au Darfour, permettra de créer une dynamique durable de coopération entre celui-ci et la communauté internationale", déclare Bernard Kouchner. AP