Darfour: un groupe rebelle veut négocier

Redaction

Afp, 14 Mars 2008


Un dirigeant rebelle du Darfour a appelé aujourd'hui à des négociations de paix en tête-à-tête avec le gouvernement de Khartoum pour mettre fin aux violences dans cette région de l'ouest du Soudan.

"Nous voulons des négociations de paix en tête-à-tête entre le JEM et le gouvernement (...) car en réalité il n'y a pas d'autres organisations sur le terrain, à l'exception du JEM", a déclaré à l'AFP par téléphone Khalil Ibrahim, dirigeant du Mouvement pour la justice et l'égalité (JEM), un important groupe rebelle du Darfour.

L'Union africaine et l'ONU cherchent toujours à favoriser une reprise des pourparlers de paix entre le gouvernement de Khartoum et les rebelles du Darfour ouverts fin octobre en Libye mais qui n'ont pas eu de suite en raison du refus de groupes comme le JEM d'y participer.