Un accord entre le Tchad et le Soudan sera signé le 12 mars à Dakar, annonce le président sénégalais

Redaction

Ap, 07 Mars 2008

Le président sénégalais Abdoulaye Wade a annoncé vendredi à Paris la signature d'un double accord entre le Tchad et le Soudan pour régler leur différend lors d'un mini-sommet qui aura lieu le 12 mars à Dakar.

"Les deux protagonistes, le président Béchir et Déby du Tchad ont accepté de venir à Dakar", a déclaré M. Wade à l'issue d'un entretien avec Nicolas Sarkozy à l'Elysée.

"Il y aura un accord général, sur lequel les deux parties sont déjà d'accord, et un accord de mise en oeuvre", a précisé le président sénégalais. Chacune des parties s'engagera "à cesser de soutenir les opposants de l'autre sur son propre territoire", selon M. Wade.

L'accord prévoira en outre "le désarmement de tous les mouvements armés à l'exception des armées des Etats" sous la supervision de l'EUFOR, la force européenne déployée dans l'est du Tchad et le nord-est de la Centrafrique, de l'Union africaine et de la force hybride UA-Nations unies.

Il visera aussi à "empêcher les opposants d'autres pays de franchir avec des armes la frontière entre le Tchad et le Soudan".

Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon viendra à Dakar pour la signature, ainsi que le président gabonais Omar Bongo, le congolais Sassou Nguesso et les dirigeants de l'Union africaine. La France et les Etats-Unis seront représentés en tant qu'observateurs, a précisé M. Wade.

Le Tchad et le Soudan s'accusent mutuellement de vouloir déstabiliser l'autre par groupes armés interposés. Le président tchadien Idriss Déby accuse le Soudan d'avoir aidé les rebelles qui ont failli le renverser début février. Khartoum reproche à N'Djamena de donner asile aux groupes rebelles du Darfour (ouest du Soudan).

Le président sénégalais avait annoncé dimanche qu'Idriss Déby et Omar el-Béchir viendraient à Dakar le 12 mars pour une "médiation destinée à apporter la paix à leurs deux pays". Cette réunion se tiendra à la veille de l'ouverture dans la capitale sénégalaise du sommet de l'Organisation de la conférence islamique (OCI).