La Chine "prête" à coopérer sur le Darfour

Afp

Le Figaro, 05 Mars 2008


La Chine, critiquée pour son soutien au régime de Khartoum, est "prête" à travailler avec les pays Occidentaux pour une "solution pacifique" au Darfour mais reste opposée à toute politique de sanction, a affirmé mercredi à Paris son envoyé spécial au Soudan, Liu Guijin.
"Il n'y a aucune différence fondamentale entre la Chine et les pays occidentaux. La Chine est prête à une coopération sincère et ne cherche pas la confrontation avec l'Occident" sur ce dossier, a déclaré lors d'une conférence de presse M. Liu qui vient d'effectuer une tournée au Soudan et au Tchad.
Il a assuré que son pays partageait "le même objectif" que l'Occident en dépit d'une approche qui "n'est pas la même". "La Chine s'oppose au recours arbitraire aux sanctions et à l'embargo qui ne fait qu'agraver la situation", a-t-il expliqué.
La Chine est un partenaire économique majeur du Soudan, qui lui achète des armes et lui vend du pétrole. Ses liens avec Khartoum sont perçus comme un frein aux efforts internationaux pour faire pression sur le gouvernement soudanais au sujet du Darfour.