Darfour: Clooney exhorte Khartoum à permettre l'arrivée de la force de paix

Redaction

Afp, 02 Février 2008

L'acteur américain George Clooney, fervent défenseur de la cause du Darfour, a exhorté jeudi le président soudanais Omar el-Béchir à permettre le déploiement complet de la force ONU-Union africaine dans sa province occidentale.

"Ces soldats de la paix ne sont pas une force d'occupation, ils ne sont pas là pour répandre la démocratie ou transgresser les croyances religieuses", a-t-il déclaré dans sa première conférence de presse au siège de l'ONU depuis qu'il a été nommé Messager de la Paix des Nations unies par le secrétaire général, Ban Ki-moon, le 18 janvier.

Selon lui, la Chine, alliée et partenaire commerciale du Soudan, a un rôle clé à jouer pour convaincre Khartoum de coopérer.

"C'est la Chine qui peut faire tenir par le gouvernement soudanais les engagements qu'il a pris vis-à-vis de l'ONU et d'elle-même en particulIer", a dit George Clooney. "La communauté internationale attend de plus en plus de la Chine qu'elle montre la voie et cela s'accompagne de responsabilités accrues.

"Je suis fier d'être ici en tant que Messager de la Paix", a ajouté l'acteur dont l'arrivée au siège de l'ONU a suscité l'engouement parmi le personnel, notamment féminin, de l'Organisation mondiale.

Il a brièvement rendu compte de sa récente tournée au Darfour, au Tchad et en République démocratique du Congo effectuée en compagnie de la sous-secrétaire générale de l'ONU chargée de l'appui aux missions, Jane Holl Lute.

Prié de dire comment il aimerait voir le prochain président des Etats-Unis traiter avec l'ONU, l'acteur américain a répondu: "Qui que ce soit, j'aimerais qu'il ou elle soit beaucoup plus coopératif avec l'ONU que l'(actuelle) administration."

Le comédien et metteur en scène a été choisi comme Messager de la Paix pour ses importants efforts dans la mobilisation des consciences dans des crises politiques et sociales internationales.

Il a notamment joué un rôle dans l'éveil des consciences à la tragédie du Darfour, où plus de 200.000 personnes sont mortes des effets combinés de la guerre civile, de la famine et des maladies tandis que 2,2 millions d'autres ont été chassés de chez elles, selon l'ONU.

Le Soudan, qui conteste ces chiffres, parlant de seulement 9.000 morts, a usé de diverses tactiques pour retarder le déploiement complet de la Minuad, la force mixte ONU-UA qui doit compter quelque 26.000 hommes.

Khartoum a ainsi formellement refusé l'inclusion d'une unité du génie scandinave dans la Minuad et n'a toujours pas approuvé un bataillon d'infanterie thaïlandais et deux contingents des forces spéciales népalaises, tous considérés comme essentiels à l'efficacité de la force.

Clooney a rejoint huit autres personnalités Messagers de la Paix de l'ONU, afin d'améliorer les conditions de vie de milliards de personnes dans le monde.

Les autres sont le Nobel de la Paix Elie Wiesel, le violoncelliste sino-américain Yo-Yo Ma, l'acteur américain Michael Douglas, la primatologue britannique Jane Goodall, la princesse Haya Bint Al Hussein de Jordanie, le chef d'orchestre israélien Daniel Barenboim, l'écrivain brésilien Paulo Coelho et la violoniste japonaise Midori Goto.