L'émissaire de Bush pour le Soudan et le Darfour démissionne

Redaction

Afp, 22 Décembre 2007

L'émissaire du président américain George W. Bush pour le Soudan, Andrew Natsios, a présenté sa démission et sera remplacé par Richard Williamson, un ancien haut diplomate auprès des Nations unies, a annoncé la Maison Blanche vendredi.

Andrew Natsios, nommé en septembre 2006 avec pour mission première de faire cesser ce que M. Bush dénonce comme le "génocide" en cours au Darfour, démissionne pour reprendre ses activités universitaires, a dit la porte-parole de la Maison Blanche Dana Perino dans un communiqué.

Mais ce départ survient alors que les efforts de la communauté internationale, à commencer par les Etats-Unis, pour le déploiement au Darfour d'une force onusienne consistante et pour un règlement politique continuent à patiner.

Le Darfour, région de l'ouest du Soudan où la guerre civile et ses conséquences ont fait 200.000 morts depuis 2003 et ont déplacé plus de deux millions de personnes selon des estimations généralement admises, est l'une des grandes causes humanitaires de M. Bush.

M. Natsios devait aussi veiller pour M. Bush à l'application d'un accord de paix conclu en 2005 et mettant fin à une guerre civile entre le nord et le sud du Soudan, qui fut l'un des conflits les plus sanglants du 20e siècle.

Cet accord lui-même paraît menacé.

Dans son communiqué, la Maison Blanche souligne que M. Natsios a beaucoup voyagé au cours des derniers mois et a "admirablement servi". Mais elle ne fait guère valoir de résultats concrets.

Richard Williamson, qui remplacera M. Natsios, est un ancien ambassadeur adjoint des Etats-Unis auprès de l'ONU et un haut responsable du Parti républicain dans l'Illinois.

M. Williamson a occupé différents postes touchant aux affaires étrangères sous les présidences de Ronald Reagan et du père de George W. Bush. Sous l'actuel président, il a servi comme ambassadeur aux Nations unies pour les affaires politiques spéciales et comme ambassadeur auprès de la commission des droits de l'Homme de l'ONU.