Les rebelles du JEM menacent d'attaquer El-Geneina au Darfour

Opheera Mcdoom, Version Française Jean-stéphane Brosse

Le Monde, 20 Décembre 2007

Des rebelles du Darfour menacent d'attaquer la capitale du Darfour-occidental, El-Geneina, et conseillent aux employés humanitaires d'éviter les déplacements et ne pas approcher des bases de l'armée gouvernementale.

Le Mouvement justice et égalité (JEM) "encercle la ville d'El-Geneina de toutes parts. Le JEM va prendre la ville", a déclaré le chef du mouvement rebelle Khalil Ibrahim à Reuters.

"Nous disons aux ONG de ne pas avoir peur mais de rester vigilantes et de rester dans leurs enceintes."

Le JEM a accru sa puissance militaire ces derniers mois et peut être considéré comme le plus dangereux des nombreux groupes rebelles auxquels l'armée soudanaise est confrontée au Darfour.

Il a revendiqué plusieurs victoires dans des accrochages avec les troupes du gouvernement au cours de la semaine écoulée ainsi que la capture, non confirmée par Khartoum, de 29 soldats.

Ibrahim n'a pas dit quand les combattants du JEM comptaient attaquer. Il a également affirmé que les soldats soudanais s'appuyaient sur des rebelles tchadiens pour défendre la localité, qui est proche de l'est du Tchad.

Un correspondant de Reuters a pu confirmer la présence de rebelles tchadiens à El-Geneina.

N'Djamena accuse le Soudan de soutenir des insurgés tchadiens et Khartoum accuse réciproquement le Tchad de soutenir la rébellion au Darfour.