Soudan: une avant-garde de soldats de la paix chinois est arrivée au Darfour

Redaction

Afp, 24 Novembre 2007

Une avant-garde d'une centaine de soldats du génie chinois est arrivée samedi dans la région soudanaise du Darfour, dans la perspective du déploiement, l'an prochain, de la force de paix mixte Nations unies/Union africaine (Unamid), a annoncé un porte-parole de l'ONU.

"Les 135 soldats du génie sont arrivés à 10H30 (07H30 GMT) à l'aéroport de Nyala, portant un béret et une écharpe bleus", a déclaré par téléphone Ali Hamati, un porte-parole de l'ONU. Nyala est la capitale de l'Etat du Sud-Darfour.

"Il constituent une avant-garde avant la venue de 315 militaires chinois du génie en décembre, dans la perspective du déploiement de l'Unamid", a-t-il ajouté.

Forte de 26.000 hommes, l'Unamid est censée commencer ses opérations de maintien de la paix au début de l'année prochaine, avec pour mission de mettre un terme à près de cinq années de guerre civile.

Composée essentiellement d'Africains, elle viendra remplacer la force de paix de l'Union africaine déployée en 2004 qui, faute de moyens (7.000 militaires) et de fonds, s'est montrée inefficace.

Les militaires chinois doivent construire des routes et des ponts et creuser des puits, a expliqué M. Hamati, précisant qu'ils comptaient également une équipe médicale.

Depuis février 2003, le conflit au Darfour a fait environ 200.000 morts et 2,2 millions de personnes déplacées, selon l'ONU, des chiffres que ne reconnaît pas Khartoum.

Pékin, premier client du pétrole soudanais, a été accusé d'empêcher le vote de sanctions internationales contre le gouvernement soudanais.

Khartoum, qui a refusé le déploiement de troupes népalaises, scandinaves ou thaïlandaises sur son sol, a en revanche accepté la présence des militaires chinois.