Le Sommet arabe exprime son attachement à l'unité du Soudan

Redaction

Le Matin. Ma, 02 Avril 2007

Le Sommet arabe de Riyad a exprimé son attachement à l'unité du Soudan et à son indépendance, appelant la Communauté internationale à oeuvrer en faveur de l'instauration de la paix dans ce pays.

La résolution du sommet sur la question du Drafour, appelle les groupes armés de cette région en conflit qui n'ont pas signé l'accord de paix d'Abuja, à renoncer à l'escalade militaire et à la provocation des tensions ethniques.

La résolution apprécie la volonté du gouvernement soudanais à engager des négociations avec les groupes armés et salue les efforts africains pour résoudre ce conflit.

Elle estime, en outre, que toute initiative d'envoi de forces internationales dans la région du Darfour doit nécessairement recevoir l'aval du gouvernement soudanais.

D'autre part, le Sommet a appelé l'ensemble des pays membres, les institutions financières et les organismes arabes à prendre part au sommet arabe sur la situation humanitaire au Darfour, prévu courant cette année.

Concernant la Somalie, le Sommet de Riyad a incité les parties en conflit à opter pour un dialogue national afin de parvenir à des compromis en faveur de la paix, tout en exprimant son engagement en faveur de l'initiative de l'Union africaine (UA) de dépêcher dans les zones de conflit des forces de maintien de la paix.

A cet effet, le sommet a recommandé au secrétariat général de la Ligue arabe de coordonner avec l'organisation panafricaine pour la mise en oeuvre de cette initiative.

Quant à la question du terrorisme, le Sommet a réaffirmé sa condamnation de toutes les formes de terrorisme quelles que soient ses origines.

A ce sujet, le Sommet conseille à la communauté internationale de faire la distinction entre le terrorisme et la résistance et d'éviter l'amalgame entre terrorisme et Islam, religion de paix et de tolérance.