Les français se mobilisent ce Jeudi 1er Mars pour une conférence internationale sur le DARFOUR

Mahor Chiche

Sld Europe, 01 Mars 2007

Au lendemain de l’échec du 24ème sommet France Afrique de Cannes,
Au moment où les ONG quittent le Darfour,
Au moment où les Janjawids se regroupent et menacent au nord d'El Geneina,
Au moment où le Procureur de la Cour Pénale Internationale dévoile les noms des individus soupçonnés d'être impliqués dans les atrocités commises dans la province soudanaise du Darfour

L’association Sauver Le Darfour organise cinquante initiatives en France pour faire cesser les massacres au Darfour et demander à l’ensemble des candidats : « Si vous êtes élu(e)s que comptez-vous faire pour le Darfour ? ».

A 52 jours du premier tour de la présidentielle française, la fédération Sauver Le Darfour 92 organisera un MEETING de solidarité avec les populations du Darfour : ce jeudi 1er mars 2007 à 20h00,

Ce jeudi 1er mars 2007 à 20h00,
à l’Amphithéâtre Espace Landowski,
28 avenue André Morizet 92100 Boulogne Billancourt. M° Marcel Sembat

En présence de nombreux réfugiés, d’humanitaires, artistes et personnalités politiques :

Ali Sharafeldin, réfugié du Darfour ; Augustin Augier, travailleur humanitaire, au Darfour ; Jean-Jacques Demafouth, Ancien ministre de la Défense de la République Centrafricaine ; Rachid Kaci, Président de La Droite Libre, UMP ; Corinne Lepage, ancien ministre de l’environnement, candidate à la présidentielle ; Marie-Noëlle Lienemann, députée européenne, ancienne ministre du Logement ; Paul Quilès, Député, Ancien ministre de la défense ; Rost, rappeur ; Mme Suzanne Toubiana, ethnologue.

Avec le soutien de : Robert Badinter (Sénateur), Pierre-Christophe Baguet (Député), Jean-Pierre Fourcade (Ancien ministre, Sénateur-maire de Boulogne-Billancourt), François Hollande, (Premier Secrétaire du Parti Socialiste), Nicolas Sarkozy (ministre de l’intérieur), Hubert Védrine (ancien ministre des affaires étrangères).

La crise du Darfour a déjà fait plus de 300.000 morts et 3 millions de déplacés dans le silence médiatique et l’indifférence politique.
Cette mobilisation de nombreux responsables politiques vise à placer au cœur de la campagne électorale actuelle les questions de politique étrangère et en particulier le règlement de la crise du Darfour.

Pour Sauver Le Darfour, il est urgent que les candidats à la présidentielle s’engagent à réunir une Conférence internationale sur le Darfour s’ils étaient élus.