L’UA dénonce des attaques gouvernementales contre des villages au Darfour

Redaction

Armees, 18 Novembre 2006

"La mission de l’UA au Soudan (Amis) vient juste de recevoir des rapports du terrain sur des attaques et des bombardements aériens sur Birmaza, dans le nord du Darfour, les 15 et 16 novembre, par les forces du gouvernement du Soudan", a indiqué l’UA dans le communiqué. Selon l’UA, ces attaques ont été menées "avec la complicité de groupes de miliciens armés, faisant de nombreuses victimes parmi la population".

"Ces attaques constituent une violation flagrante" de l’accord de paix sur le Darfour conclu en mai à Abuja", poursuit le texte. "Par conséquent, l’UA exhorte toutes les parties prenantes du conflit à la retenue, même face à des provocations, et à cesser de mener des attaques aveugles condamnables", ajoute le document. La force de l’UA déployée au Darfour, composée de quelque 6 000 soldats rwandais et nigérians, est sous-financée et mal équipée.